Version classique du site
Logo du Cabinet ARC, spécialiste du recouvrement de créances

Votre argent n'a pas de temps à perdre
       Des juristes d'affaires experts en recouvrement de créances

Nous contacter par téléphone + 33 (0)1 46 03 07 07
Intranet
Client

Le recouvrement en matière de financement

Comment optimiser le recouvrement lorsque nous sommes confrontés à un impayé sur un contrat de financement ?

Ce type de contrat a pour objectif de financer l’acquisition d’un bien et généralement d’en transférer la propriété à l’issue d’un contrat de leasing, crédit-bail, ou vente différée.

Nous pouvons intervenir auprès du débiteur dès le premier impayé en complément de l’action amiable menée par le client en interne.

En cas d’impayé récurrent survient la résiliation. Il convient alors d’élaborer la stratégie la plus adéquate afin de concilier la récupération du matériel et le recouvrement de la dette.

  1.  Sur la récupération du matériel : C’est en complémentarité des actions techniques menées par notre client expert que nous allons optimiser cette récupération. En effet, nous sommes dotés d’un département détectives d’affaires lequel permet  de déterminer précisément la situation géographique tant en France qu’à l’étranger ainsi que  l’état de ce matériel.
  2. Quant au recouvrement, il est essentiel de maintenir auprès du débiteur une pression afin de ne pas le laisser penser qu’à l’issue de la récupération, le fruit de la vente le dispense  du règlement du reliquat.

Notre mission consiste à procéder au recouvrement de l’impayé en parallèle de la procédure de restitution.

Nos moyens mis en œuvre :

  • Prendre attache et Relancer amiablement le débiteur
  • Localiser le matériel
  • Déterminer les actifs saisissables du débiteur par le biais de nos enquêtes
  • Utiliser la voie de la saisie conservatoire, procédure spécifique pour bloquer rapidement le cash identifié
  • Engager les procédures en paiement et/ou en saisie revendication ou appréhension
  • Coordonner les actions d’exécution avec le client et nos huissiers partenaires

Prenons un exemple : Notre client finance l’achat d’un matériel de BTP sous forme de crédit bail. Le débiteur cesse ses règlements. L’enquête a permis de localiser le matériel et le compte bancaire. Une procédure judiciaire est engagée afin d’obtenir une ordonnance autorisant la saisie appréhension ou revendication et une condamnation à paiement. La récupération a été mise en œuvre en collaboration avec notre client et notre huissier partenaire. Une saisie attribution sur le compte bancaire du débiteur a permis de recouvrer l’impayé.

En conclusion, dans le cadre d’un contrat de financement, l’impayé peut et doit être recouvré en parallèle de la récupération du matériel.