Version classique du site
Logo du Cabinet ARC, spécialiste du recouvrement de créances

Votre argent n'a pas de temps à perdre
       Des juristes d'affaires experts en recouvrement de créances

Nous contacter par téléphone + 33 (0)1 46 03 07 07
Intranet
Client
Le Groupe ACCOR témoigne de la prise en charge de son dossier de recouvrement de créances par le Cabinet ARC

Groupe ACCOR
Métier : Premier opérateur hôtelier mondial
Siège Social : Paris

Implantations : 92 pays
Effectifs : 160.000 collaborateurs sous enseignes
CA : 5.649 M€

ACCOR

ACCOR : Atouts du Cabinet ARC

Les atouts du Cabinet ARC pour le recouvrement de créances, le groupe ACCOR témoignePAUL HAMAN – Directeur Crédit Management ACCOR

« Les atouts du cabinet dans ce contexte-là c’est l’expertise. On sent qu’on a en face de nous des collaborateurs du cabinet qui sont extrêmement pointus dans leur domaine, qui connaissent parfaitement la procédure, qui connaissent parfaitement les réactions d’un débiteur face aux différentes armes de procédure. Ce qui permet, ce qui leur donne un avantage par rapport aux autres cabinets, aux approches des autres cabinets qui sont plus dans l’application des process. Eux ils sont plus dans l’analyse des dossiers, et la décision technique la plus appropriée, le sur-mesure en fait, par rapport je dirais à la production industrielle.
Je les recommanderais plus particulièrement donc sur les domaines les plus techniques, sur les créances les plus difficiles à recouvrer. Que ce soit d’ailleurs pour des créances sur le domaine national, sur le territoire national. Mais aussi sur les créances à l’international, à l’export, où là encore il nous accompagne sur des pays où c’est vraiment difficile de faire du recouvrement. Là encore je les recommanderais sur le grand export parce qu’ils ont une approche encore une fois adaptée au contexte et aux spécificités locales. »

L’expertise du Cabinet ARC

Le groupe ACCOR témoigne de l'expertise du Cabinet ARC dans la gestion du recouvrement de créances« Alors nous avons choisi de travailler en partenariat avec le cabinet ARC par le bouche-à-oreille, par la réputation. Et nous avons donc eu l’occasion d’avoir un client qui nous a fait défaut sur plusieurs de nos établissements. Et nous avions remis une de ces créances à notre cabinet partenaire de longue date et donc finalement la même créance, une créance exactement similaire sur un autre établissement que nous avons pu remettre en parallèle au cabinet ARC. Concrètement le résultat a été par une approche tout à fait différente des dossiers. On a eu un résultat qui était beaucoup plus performant en termes de délais de recouvrement par le cabinet ARC qui a utilisé une technique que l’autre cabinet n’utilisait pas d’habitude et qui est en fait la saisie conservatoire. Et qui a permis de débloquer très rapidement les fonds et de régler prioritairement l’hôtel qui avait remis sa créance au cabinet ARC. Versus celui qui ne l’avait pas utilisé, et donc qui utilisait des moyens un peu plus traditionnels et donc le recouvrement a aussi été positif mais il a pris beaucoup plus de temps qu’avec le moyen de pression de la saisie conservatoire. L’écart entre les deux était de plusieurs mois. »

Le baromètre du Cabinet ARC

Paul Hamann commente le baromètre du Cabinet ARC et de l'institut IFOP« Le sondage IFOP ARC, est tout à fait, je dirais, intéressant. En ce sens, déjà il permet de par sa répétition d’avoir une vision dans le temps, de l’évolution, du ressenti des acteurs économiques sur la conjoncture et sur les problématiques de tension de trésorerie. Et ce qui permet d’avoir là aussi un regard suffisamment large sur l’environnement et sur l’évolution de la mentalité des acteurs économiques, versus la situation de crise dans laquelle nous vivons et donc de voir là encore une perspective, vers où on va, vers où les acteurs économiques pensent que l’économie va aller, et donc d’orienter l’action. Ce qui est vraiment je dirais, le maître mot c’est l’anticipation et c’est très difficile d’anticiper sans connaître, sans avoir une visibilité, et ça fait partie des instruments qui permettent de donner un peu de visibilité au niveau de la conjoncture actuelle. »